Dons alimentaires dont la DLC est dépassée : peut-on les donner ou les cuisiner ?

Bonjour, Une association qui vit de dons alimentaires reçoit des denrées avec des DLC dépassées (yaourt, viande, etc.). En sachant qu'il est difficile pour une association de refuser des aliments (elle ne vit que de cela ou presque. Peur de perdre les fournisseurs du fait des rejets...). Doit-elle les jeter ou peut-elle les donner à manger (cuisinées ou pas ) ? Si oui, quelles sont les aliments qu'il est possible de servir ? Et comment faire pour la traçabilité dans le PMS ? Un grand merci pour vos réponses. Hygiène | Anonyme | mardi 26 mars 2024

Activité de vente et de cuissons de cookies et autres pâtisseries de 20 m2 : peut-il ne pas y avoir de système d’extraction ?

Bonjour, Je viens de signer un compromis de vente pour l'achat d'un bail commercial qui n'autorise pas de base l'activité de restauration. Mon agent immobilier m'a confirmé le changement d'activité du bail a été autorisé pour exercé mon activité. Mon activité consiste à ventre et à cuire des cookies et autres pâtisseries (coffee shop). Je voulais donc savoir si je suis bien dans les règles pour mon activité sans pouvoir mettre de système d'extraction d'air ? Si non, puis-je annuler mon projet d'achat pour ce local ? J'ai contacté la Chambre des Métiers et de l'Artisanat mais j'ai eu 2 réponses différentes. Je vous remercie, Cordialement, Équipement - Hygiène | Anonyme | mardi 12 mars 2024

Liste : quels sont les textes qui imposent que le classeur doit être mis à disposition des salariés ?

Bonjour, Je suis très surprise de cette liste. Pouvez-vous nous donner les textes qui imposent que tous ces documents soient dans un classeur, que ce classeur soit mis à la disposition des salariés (depuis quand la liste des fournisseurs et des clients, les informations relatives aux formations hygiène et à l'aptitude des salariés doivent être divulguées ???), la procédure de gestion des invendus ? Hygiène | joelle rauli | mercredi 7 février 2024

Salle de bains : peut-on la nettoyer de temps en temps avec le produit utilisé pour les tables et plans de travail ?

Bonjour, Quelles sont les conséquences -ou éventuelles conséquences- si, de temps en temps, lorsque je fais des recouches, je nettoie la salle de bain avec le produit utilisé pour les tables et plans de travail de la cuisine, svp ? Autant, je ne ferai pas l'inverse, autant, dans ce sens là, je me dis que ça ne doit pas être bien grave !? Merci ! Hygiène | Nolwenn CORRE | jeudi 14 septembre 2023

Plats témoins en crèche : en recevant les plats en barquettes, s'agit-il d'une manipulation ou d'un dressage ?

Bonjour, Nous vous remercions de votre réponse précédente. Pour être plus précis, nous recevons des plats pour les enfants en barquettes collectives pour (10 portions environs). Puis vers 11h, nous réalisons la réchauffe dans les règles et dès que les aliments sont à température nous les distribuons dans les assiettes individuelles : s'agit il d'une manipulation ou simplement d'un dressage ? Ensuite nous avons aussi le fromage, ce dernier est découpé devant les enfants. Devons-nous faire des plats témoins ou pas ? Bien cordialement. Hygiène | Frederic | mercredi 13 septembre 2023

Plat témoin : n'y en a-t-il pas besoin pour une crèche en cuisine satellite ?

Bonjour, Je travaille actuellement dans une crèche en cuisine satellite. Le prestataire qui nous livre nous indique que selon le décret du 21/12/2009 en liaison froide qu'il n'est pas nécessaire de faire des plats témoins car nous réchauffons nos produits 20mn avant de les servir aux enfants. De plus nous découpons le fromage moins de 20 mn avant de le service aux enfants et il nous dit aussi qu'il n'est pas nécessaire de garder une part. Pouvez vous nous confirmer ces dires. Cordialement. Hygiène | Frederic | mardi 12 septembre 2023

Moutarde arrivant dans des seaux et versée dans des pots en grès : doit-on faire des analyses microbiologiques ?

Bonjour, Je travaille actuellement sur deux boutiques vendent essentiellement des produits pré-emballés mais la gamme de moutarde fraîchement préparée (avec un DDM) est conditionnée et emballée sur place (un peu semblable à une vente en vrac servie par le personnel). La moutarde arrive dans des seaux puis versée via une pompe dans des pots en grès. Ces derniers sont préalablement lavés avec du détergeant au lave-vaisselle puis séchés. Je souhaite savoir si nous devons effectuer des analyses microbiologiques sur cette gamme de produits et quelles sont les normes appliquées pour ce type de magasin ? Cordialement. Hygiène | Frederic | mercredi 9 août 2023